mardi 20 octobre 2015

Cristaux matin






C'est le matin, mais nocturne encore, j'ai entendu s'y lever la mer
Liquide, solide,  brume et gouttelettes devenue
Et les varechs lavent son quotidien 
Dans le tourbillon sable qui brouille le regard 











Sans cesse
toujours là avec son écume cristal
S'en est allée la mer






S'est levé alors le matin
Si froid encore aujourd'hui 
Il a perdu sa laine estive
En ses pâturages d'hiver







2 commentaires:

  1. s'en est allée, mais reviendra
    l'esentielle

    RépondreSupprimer
  2. oui et elle revient parfois par surprise sans qu'on ne s'y attende !

    RépondreSupprimer