dimanche 22 janvier 2017




Poème muet ou images parlantes, ils ont déclaré dans leur chute torrent, méfiez vous des mots et de leurs nasses de monde. Soupeser un mot, rentrer en une goutte d'eau, serait-ce le monde enfin, instant ténu à sa naissance ?


7 commentaires:

  1. J'adore cette photo,
    serait-ce le monde enfin... !
    Merci pour ces mots fragiles et cette image balbutiante.

    RépondreSupprimer
  2. oh grand merci ! j'étais troublée par cette eau trouble cela m'est apparu comme l'organisation d'un tableau

    RépondreSupprimer
  3. Très belle image fluctuante, comme celle d'un visage protéiforme se dessinant du côté clair, apparition,"désapparition,transformation dans le flux du mouvement du vivant et de ses métamorphoses.

    RépondreSupprimer
  4. franchise de l'eau
    ... des mots.
    [J'aimerais voir
    le visage de celui ou celle
    qui a donné ce reflet dans l'eau
    surtout
    si il (ou elle) n'existe pas.]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est dame nature qui a donné son visage trouble ;-) dans le reflet de l'eau. Comme c'était une photo prise à Pont Aven, je me plais à imaginer que ce sont les peintres du bois d'aven qui ont trempé leur pinceau dedans !!! ;-)))

      Supprimer
  5. Merci à vous Huê pour ces images, ces mots...

    RépondreSupprimer