lundi 11 juin 2018

babils babels



  




c'est un banc en marge du chemin où aboient les grenouilles et jacassent les oiseaux ils ont fissuré ses fibres de bois et seules sont restées suspendues au-dessus des miroirs d'eau ces voix monde miaulements ramages fibrillaires fractales


dimanche 10 juin 2018

goutte à goutte le ciel







goutte à goutte
ciel verdure
en ses périples colimaçons

la pluie nocturne
a multiplié les escargots
sous les feuilles des aspidistras
( Shuoshi )

qui es-tu
qui dialogues ainsi 
avec les coquilles vides du chemin

petite fourmi
elle grimpe jusqu'en haut
du mont Fuji
( Issa)

mardi 5 juin 2018

après l'orage









trombes d'eau
ombres et lumières
foudroyées

l'orage se brise
un arbre éclairé par le coucher de soleil
cri des cigales
(Shuoshi)

à verses
cataractes sur les feuilles
orage dans l'oreille

limite toi à la poésie
ne perds pas ton temps en propos futiles
( Basho)






samedi 2 juin 2018

mots prenant le frais sur le chemin








sur le chemin après l'ondée
obnubile regard
aux couleurs stabules

trottoir
bleu si bleu
après les gouttes encore

escargot
une chanson me revient
sur le sommet de ton refuge

lecture d'hier  :
"les mots sont des vases précieux dans lesquels des maîtres ivres ont versé le vin de l'erreur" St Augustin
"les mots savent de nous des choses que nous ne savons pas d'eux." R. Char

mots grelots
mots odeurs
mots matières
je sonde votre âme
jusqu'au cœur de mon corps



mercredi 30 mai 2018

mardi 29 mai 2018

silence au goutte à goutte



d'eau de pierre
habitants du monde
laisse aux herbes
leur bavardage
main ouverte
aux ombres fraîches
goutte à goutte
douche silence
encore
encore








dimanche 27 mai 2018

Matières regard ... encore




 




verts ou fauves écorces de monde
matières regards sur humus de pluie
inertes taisures matières obscures
ne cesse ne cesse
orage printemps
en son labyrinthe temps

Maulevrier mai 2018








 

 



le vert des feuilles pour les yeux
coucous dans les montagnes
d'abord la bonite
(takano suju)

vert 
paisible verdure
en son bain de l'âme

assis au bord de l'eau
ces chiens de pierre
aux regards d'éternité

jeudi 24 mai 2018

vent matin



 
 


partir à la recherche des cerisiers en fleurs
mais revenir
avec des fleurs sauvages
(Sogi)

lever le nez 
et ne voir passer
que des nuages

le bruit que fait
un papillon qui mange
n'est que silence
(takahama)

océans
ou flaques
flic flac floc dans la bassine


partis partis
le vent
encore ce matin




dimanche 20 mai 2018

la rivière aux serpents




la rivière aux serpents https://lescosaquesdesfrontieres.com/2018/05/13/la-riviere-aux-serpents/



Paru sur le site du cosaque des frontières, le dimanche 13 mai 2018