lundi 11 juin 2018

babils babels



  




c'est un banc en marge du chemin où aboient les grenouilles et jacassent les oiseaux ils ont fissuré ses fibres de bois et seules sont restées suspendues au-dessus des miroirs d'eau ces voix monde miaulements ramages fibrillaires fractales


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire